Comment ça marche une cote ?

La cote est faite par un spécialiste, le broker de cotes. Il s’appuie sur de nombreuses données et outils. Il essai à la fois d’anticiper le comportement des joueurs, l’issue du match, la rentabilité de l’opération et d’analyser la concurrence. La pire des situations pour lui, est de se retrouver avec un très grand nombre de parieurs qui misent en même temps sur la même issue d’une rencontre sportive. En effet, si sur un 1.5/2/2.5 tous les joueurs misent sur la cote à 1.5 car l’issue de la rencontre est sans surprise et qu’il n’y a effectivement pas de surprise, le bookmaker a perdu 150% des mises de ses joueurs. Il doit donc ajuster ses cotes pour encourager les parieurs à miser sur un autre résultat qui serait plus lucratif pour eux, comme un 1.5/3/5.5 par exemple afin que les parieurs qui ont misés sur le nul et la défaite paient les gains de ceux qui ont misés sur la victoire (dans ce cas précis).



Mais ce n’est pas tout évidemment. Une autre situation très redoutée des bookmakers est que l’un de ses concurrents propose de meilleures cotes, ce qui va les faire migrer d’opérateur à la longue mais surtout, qu’en associant ses cotes avec celles d’un concurrent, apparaisse un surebet.

Sans rentrer dans les détails, le surebet est une situation dans laquelle un joueur peut miser sur la même rencontre chez deux opérateurs différents et gagner quelle que soit l’issue du match (il y a surebet si (1/Cote A) + (1/Cote N) + (1/Cote B) <1 ). Et si cela arrive, cela signifie que les joueurs vont parier en masse sur les cotes les plus élevées de cette rencontre et cela va déséquilibrer la masse des mises de chaque opérateur. Cette situation se produit naturellement lors de tournois mondiaux où les opérateurs de chaque pays ont un cote basse sur leur équipe nationale.

Avec la régulation du marché, où l’on ne peut jouer qu’entre français et où le nombre d’opérateurs est faible, cette situation n’arrive pas car les sites de paris sportifs sont attentifs on pourrait même dire qu’ils s’entendent tant les cotes sont proches entre elles).

Pour résumer :

Elle vous motive à gagner

Et moi dans tout ça ?

Vous voyez que le bookmaker a une vision globale du marché des mises afin de mitiger ses propres risques. En tant que parieur toute ce processus vous est égal. Ce qui importe c’est toujours de faire le bon pronostic et d’essayer de miser chez un opérateur qui a les meilleures cotes (en utilisant un comparateur de cotes par exemple) mais cela évolue avec le temps. Du coup, les bonus de bienvenue avec premier pari perdu remboursés sont un aubaine. Essayer de miser sur de très fortes cotes pour empocher le pactole, sinon c’est remboursé. Attention toutefois aux conditions de retrait de ce pari remboursé, il faut bien lire et évider les paris gratuits qui vous obligent à miser encore et toujours dans un laps de temps donné ce qui vous oblige à miser sur des matchs que vous ne connaissez pas et donc cela augmente vos chances de perdre de l’argent.

Les paris spéciaux

Le terme de paris spéciaux n’est pas très approprié pour les bookmakers français car ils ne sont pas autorisés. Pourtant il existe un système de paris multiplicateur, à la fois très intéressant mais très risqué. Ils sont présentés sous forme de grille (comme le loto foot) ou de jackpot ou de paris combiné. Vous allez pouvoir miser sur les scores de plusieurs rencontres, et si vous avez juste, les cotes se multiplient entre-elles. Donc pour un 1.5/3/2 et 5/5.5/2 et 3.5/3.1/3.2n si vous misez 1 puis N puis 1 et que cela se réalise, vous empochez 1.5x5.2x3.1=24.18 fois votre mise de départ. Mais bien évidement la probabilité de réussite est minime, mais c’est aujourd’hui le pari le plus lucratif en France. Parfois, des bonus sous forme de jackpot sont proposés, augmentant d’autant les gains.

Ne négligez pas non plus les paris en direct, à faibles cotes mais gains quais assurés car rares sont les matchs où il y a une surprise de dernière minute.

Vous savez maintenant comment parier sur la prochaine premier league ou la ligue des champions. Soyez patient pendant le process de validation et surtout prenez les paris sportifs comme un plaisir et non pas comme un moyen de gagner de l’argent.

Nom Montant Parier
bonus
NETBET
105€ J'y vais
bonus
PARIONSSPORT
100€ (+10%) J'y vais
bonus
WINAMAX
100€ J'y vais
bonus
BWIN
100€ J'y vais
bonus
JOA ONLINE
50€ J'y vais

PPPR = Premier Pari Perdant Remboursé

Abonnez-vous à ma newsletter
et recevez les prochains bonus

Allez plus loin : Je vous propose de parfaire vos connaissances avec la page Wikipedia sur l'explication des cotes sportives qui vous montrera aussi l'écriture des cotes anglaises et américaines. J'aime aussi la page comprendre les cotes de Parierenfrance qui montre graphiquement la fabrication de celles-ci. Le guide compare bet a aussi fait un mini-guide : les cotes, comment ça marche ?.


<= -Retour à la page d'accueil-